Class Tourisme : Magazine de voyages, de loisirs et d'Art de vivre

Amérique Centrale : des saveurs uniques

Authentique et traditionnelle, la gastronomie en Amérique centrale est le trait d’union entre toutes les influences culturelles de la région. Inspirée par les plats indigènes, africains ou espagnols, les spécialités culinaires sont une autre manière d’apprécier toute la diversité de la destination.


Le Vigoron est un plat typique est né dans la ville de Grenade au Nicaragua. Crédit photo D.R.
Le Vigoron est un plat typique est né dans la ville de Grenade au Nicaragua. Crédit photo D.R.

. Le crabe en « alguasthe » est un plat typique du Salvador, préparé à base de graines de citrouilles, de tomates, d’oignons, de poivrons verts et d’ail. Crédit photo D.R.
. Le crabe en « alguasthe » est un plat typique du Salvador, préparé à base de graines de citrouilles, de tomates, d’oignons, de poivrons verts et d’ail. Crédit photo D.R.
En dehors du café dont la production s’impose au Salvador, Costa Rica, Guatemala et au Nicaragua, chaque région de l’Amérique Centrale possède ses propres spécialités culinaires. A Saint Martin Jilopéteque au Guatemala c’est le Taman Subanik qui s’impose dans les assiettes : une recette à base de tomates et de poivrons bouillis dans une feuille de Bijagua qui lui confère une saveur bien particulière. Elle est accompagnée d’une boisson à base de maïs très réputée dans la région. Le crabe en « alguasthe » est un plat typique du Salvador, préparé à base de graines de citrouilles, de tomates, d’oignons, de poivrons verts et d’ail. 

Chaque région de l’Amérique Centrale possède ses propres spécialités culinaires. Crédit photo D.R.
Chaque région de l’Amérique Centrale possède ses propres spécialités culinaires. Crédit photo D.R.
Au Nicaragua, Costa Rica et Honduras, il est fréquent de déguster la soupe Rundown préparée avec du lait de coco et accompagnée d’oignon, d’achiote*, de feuilles de plantain, de viande fumée ou de poisson. Le Vigoron, autre plat typique est né dans la ville de Grenade au Nicaragua. Il est servi sur une feuille de plantain verte et est accompagné de viande et de couennes de porc grillées, d’une salade, de yucca vapeur et de quelques morceaux de fruits aigres à la saveur très spéciale appelés mimbro. Le cœur de palmier picadillo vient lui aussi du Costa Rica. C’est un plat traditionnel servi avec du riz et cuit avec de l’oignon, du beurre et de l’achiote. On y ajoute souvent des œufs et du sel. 

​Une cuisine populaire

Au Honduras, le fameux Baleadas est un plat composé de tortillas de farine remplies de haricots frits, de fromage et de crème. Il est généralement servi avec de l’avocat ou du poulet. Essentiel dans la cuisine en Amérique Centrale, le maïs est le principal ingrédient de la culture maya avec lequel est fabriqué la célèbre tortilla. Le Belize a de son côté des influences nord-américaine, britannique, caribéenne et mexicaine, ce qui confère à sa cuisine un subtil mélange des saveurs ! Parmi les ingrédients les plus utilisés on retrouve les haricots et les différentes épices, le thym, du plantain et la viande qui sont également utilisés dans la majorité des plats.

Au Costa Rica, c’est le Gallo Pinto qui est très connu et savouré au petit-déjeuner. Crédit photo D.R.
Au Costa Rica, c’est le Gallo Pinto qui est très connu et savouré au petit-déjeuner. Crédit photo D.R.
Une autre spécialité très populaire et emblématique est le « Rice and Beans » cuit dans du lait de coco. Les « tostones » ou les « Patacones » (du plantain frit) sont aussi mythiques au Panama. Au Costa Rica, c’est le Gallo Pinto qui est très connu et savouré au petit-déjeuner. Il se compose d’œufs aux haricots noirs ou rouges servis avec deux sortes de poivrons, du riz et de la coriandre. Les marchés locaux sont enfin un hymne aux couleurs et aux saveurs et la visite du marché Chichicastenango au Guatemala demeure un incontournable. Pendant les jours de marché les jeudis et les dimanches, il est possible de trouver d’innombrables fruits et légumes en provenance de toutes les régions agricoles, tels que le chayote (sorte de cucurbitacée), l’avocat, les chili chili, les pilotes (une sorte de haricot) et un tas d’autres choses à découvrir absolument en venant sur place. ¡Que aproveche! Bon appétit en espagnol. 

Pour en savoir plus : http//visitcentroamerica.com

*L’aromate roucou est une espèce d'arbres ou d'arbustes des régions d'Amérique tropicale. On l'appelle aussi urucum Achiote, onoto, rocouyer ou arbre rouge à lèvre. 


 
Lundi 11 Septembre 2017
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Septembre 2017 - 11:00 L'Indonésie gastronomique