Class Tourisme : Magazine de voyages, de loisirs et d'Art de vivre

Après Irma, Les Iles Vierges Britanniques en reconstruction


Suite au passage d'Irma, c'est un paysage de désolation qui couvre l'ensemble des 60 iles de l'archipel.


Interview de Philippe Mugnier de l'Office de tourisme des Iles Vierges Britanniques, au Salon Professionnel du Tourisme IFTM-Paris
 

Avant Irma - © OT Iles Vierges Britanniques
Avant Irma - © OT Iles Vierges Britanniques
Les Iles Vierges Britanniques sont situées entre St Martin et Puerto Rico. La végétation a été totalement décimée, le paysage a perdu sa verdure en quelques heures. Sur les 60 îles de l'archipel, seules une dizaine sont habitées, et la tragédie est concentrée sur 2 d'entre elles, Tortola et Virgin Gorda, qui regroupent  l'essentiel des 30,000 habitants de l'archipel. Plus de 90% des habitations mais également 90% des bateaux ont été sévèrement endommagés. Certains resorts de renom ont été entièrement détruits.

© OT Iles Vierges Britanniques
© OT Iles Vierges Britanniques
L'aéroport de Tortola a été réouvert par les logisticiens de la Navy pour un pont humanitaire dès le surlendemain du passage d'Irma, les vols commerciaux n'ont à ce jour toujours pas repris. Ce sera le cas début octobre pour les liaisons avec les USA, pour les européens, la route aérienne la plus rapide restera celle via St Martin dès que l'aéroport Princess Juliana sera de nouveau opérationnel.

Pour la relance du tourisme - pilier prioritaire de l'économie il faudra attendre la saison 2018/2019 pour retrouver une capacité hôtelière et de villa dans l'archipel.
Heureusement sous ces climats, la verdure reviendra très vite rendant dès cet hiver leur beauté aux si nombreux paysages vierges d'habitations.

Sur les 7000 lits touristiques de l'archipel, plus de 65% le sont sur des catamarans ou des monocoques. Et s'il faut plus d'un an pour reconstruire hôtels et villas, il ne faut que quelques semaines pour réparer et déplacer des voilier,  c'est ce que font actuellement des acteurs majeurs du nautisme tels The Moorings, Dream Yacht Charter ou Sunsail. Ces opérateurs commercialement très dynamiques dans l'hexagone, captent une grosse partie des 8000 français qui vont chaque année aux Iles Vierges.
Ces loueurs de bateaux annoncent déjà la reprise de leurs croisières catamarans entre mi-novembre et mi-décembre 2017.

"Pour résumer, côté terre l'hôtellerie aura besoin de tout 2018 pour se rénover ou se reconstruire entièrement et - après cette année de patience - nous aurons sans nul doute de magnifiques surprises, côté mer - cela sera plus rapide car la destination va retrouver dès cet hiver sa capacité à émerveiller les amateurs de navigation et reconquérir sa réputation de capitale historique du nautisme caribéen", nous assure Philippe Mugnier de l'Office de tourisme des Iles Vierges Britanniques.


 
Vendredi 29 Septembre 2017
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 10:30 L’Alentejo, un paradis vert et bleu