Class Tourisme : Magazine de voyages et de loisirs et d'Art de vivre

La gastronomie s’invite à Bali

Du 12 au 14 mai plus de 100 chefs, restaurateurs, personnalités du monde culinaire, défenseurs de l'environnement et acteurs sociaux sont attendus sur l’île de Bali en Indonésie pour la troisième édition du Festival de gastronomie d'Ubud. Une bonne occasion pour découvrir sur place toutes les richesses de la cuisine indonésienne…


En seulement trois éditions, le festival de la gastronomie d’Ubud sur l’île de Bali s’est imposé comme le principal événement culinaire de l'Asie du Sud-Est en mettant notamment à l’honneur l’extraordinaire variété de la cuisine indonésienne et de ses produits locaux.

© Indonesie-Tourisme
© Indonesie-Tourisme
«Chaque saveur est une histoire» : tel est le thème de ce festival qui se déroule cette année du 12 au 14 mai et dont les différents événements, ateliers, démonstrations et conférences s’intéressent plus particulièrement à l'héritage culinaire de l'Indonésie. Un secteur économique qui grâce au tourisme est aujourd’hui en plein essor et où chaque ingrédient, recette et tradition culinaire se mêlent étroitement à l'histoire, la géographie et aux multiples cultures de l'archipel. Comme chaque année, l’accent est mis sur les étoiles montantes de la gastronomie indonésienne, avec des invités de renom tels que Adhika Maxie, Fernando Sindu ou Ragil Imam Wibow, qui travaillent quotidiennement à la modernisation des recettes et des pratiques culinaires de cet immense pays de 250 millions d’habitants. Ils seront rejoints par d’autres chefs et personnalités emblématiques de l’archipel, comme la reine de la cuisine indonésienne, Ibu Sisca Soewitomo, la jeune et prometteuse Farah Quinn ou encore le chef William Wongso, l’ambassadeur de la cuisine indonésienne qui anime depuis plusieurs années une émission sur la cuisine à la télévision. 


Qualité des produits

© Indonesie-Tourisme
© Indonesie-Tourisme
Parmi les invités étrangers, il faut citer la présence du chef indien Manjunath Mural qui est à la tête du  Song of India de Singapour, du belge Yannis J. Janssens, chef pâtissier du Groupe Robuchon à Bangkok, ou encore de Charles Toto, le cuisinier de la jungle qui œuvre sur les hauts plateaux de Papouasie. Que dire encore de la présence très attendue de Dylan Jones, chef du très courtisé Bo.lan de Bangkok qui caracole actuellement à la 19e place au classement des 50 meilleurs restaurants asiatiques…

© Indonesie-Tourisme
© Indonesie-Tourisme
Soucieux de la qualité des produits et de la préservation de l’environnement, le festival s’intéresse également à l’agriculture durable ainsi qu’aux modes de production responsable à travers des initiatives mises en place en Indonésie et à travers le monde. « Plus qu’un simple festival de gastronomie, notre programme réunit des professionnels de la cuisine, des amateurs et des gourmets pour un regard global sur l’industrie alimentaire, la restauration et le savoir-faire des agriculteurs qui ont la lourde charge de nourrir la planète » souligne avec enthousiasme Janet De Neefe, la fondatrice et directrice du festival. En jouant la carte de la tradition revisitée et de l’ouverture au monde, l’Ubud Food Festival semble avoir pleinement fait sienne la devise officielle de l’Indonésie : « Bhinneka Tunggal Ika » ou « L’unité dans la diversité ». 


www.ubudfoodfestival.com/

 

Jeudi 4 Mai 2017
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 14 Avril 2017 - 10:30 Le Château d’Audrieu gagne sa 5ème étoile