Class Tourisme : Magazine de voyages, de loisirs et d'Art de vivre

La nuit du Mali à l’AccorHotels Arena - Bercy de Paris


Le Mali fête les 57 ans de son indépendance le 23 septembre prochain… 4 heures de concert et pas moins de 25 artistes se produiront dès 19 heures sur la scène de l’Aréna à Paris , parmi lesquels la Diva Oumou Sangaré, Mory Kanté et les jeunes rappeurs Mokobe et Weei Soldat… Une soirée organisée par Dawala un jeune producteur malien et son label WATI B avec le soutien exceptionnel du grand musicien Cheick Tidiane Seck qui pour l’occasion s’est converti en directeur artistique. ….Décryptage….



Reportage vidéo de Kim Frossard et Jean-Louis Corgier

Une première édition et un bel évènement.
 
Première édition pour Dawala et son Label WATI B  et une soirée  forte en  l’honneur  du 57ème anniversaire de l’Indépendance du Mali.
Meurtri par les attentats et la crise du Nord qui ont secoué le pays,  le tourisme ne fait plus guère recette, et cette manne économique fait cruellement défaut aux populations. Cette soirée rendra hommage à ce beau pays et rassemblera tout ce qu’il compte de talents artistiques afin d’unir d’une même voix tout un peuple. 
 
Conférence de presse à Bamako
 
Une conférence de presse s’est tenue à Bamako en présence d’ Amadou Koïta, le ministre de la Jeunesse, qui a demandé aux Maliens de France d’assister à cette Nuit du Mali  afin «  d’accompagner les artistes maliens qui n’ont pas assez de moyens pour se faire connaître… » Et d’ajouter «  Pour aider le Mali, je ne peux que l’aider musicalement et sportivement car ces disciplines  n’ont pas de frontière… la Nuit du Mali à Bercy sera donc une nuit culturelle, une nuit de découverte du Mali dans tous les domaines…(…) «  cette nuit permettra également aux Maliens de célébrer l’indépendance du Mali. Cela ne fera que rehausser l’image de notre pays en France et en Europe. »

Toutes sensibilités artistiques confondues
 
Cette grande soirée sera une  première pour certains artistes maliens ou toutes les sensibilités artistiques seront représentées. Avec notamment le plaisir d’applaudir Oumou Sangaré la grande diva du Wassoulou, qui en profitera pour offrir à son public quelques titres de son dernier album « Mogoya ». L’occasion de retrouver Mory Kanté  et sa kora électrique dont nul n’a oublié les titres phares « Courougnegre »N'Diarabi » » Yéké Yéké » « Touma ». Sans oublier celui qu’on ne présente plus, le doyen Cheick Tidiane Seck,  immense artiste chanteur, musicien, arrangeur aux nombreux opus, depuis le célèbre « Sarala » qu’il a enregistré en 1995 avec Hank Jones,  jusqu’à son tube de 2013 très justement intitulé « guerrier ». Sa réputation de défenseur des droits Humains, de libre-penseur  et son amour pour la musique et son pays n’étant plus à prouver.   
Cette soirée riche en surprises et en talents permettra à Sidiki Diabaté, Babani Kone, Mohamed Diaby et bien d’autres de faire leurs premiers pas sur une grande scène parisienne, sans oublier pour le plaisir de la jeune génération les rappeurs Mokobe et Weei Soldat.
 
Une telle programmation ne manquera pas de laisser des traces. Selon le ministre  Amadou Koïta il s’agira de «démontrer  aux Français que le Mali est un pays de culture  » 

Kim Frossard

 
Mercredi 20 Septembre 2017
Notez

Dans la même rubrique :
< >