Class Tourisme : Magazine de voyages, de loisirs et d'Art de vivre

Mont Agung : les autorités de Bali rassurent les touristes


Alors que le Mont Agung gronde sans toutefois entrer en éruption, l’Office du tourisme de Bali se veut rassurant pour les touristes qui souhaitent venir en vacances sur l’île.




Mont Agung - © OT de Bali
Mont Agung - © OT de Bali
Depuis que le niveau d’alerte est passé au maximum, le gouvernement a défini une zone d’exclusion de 12km autour de la montagne. La population a déjà été regroupée dans des camps et bénéficie de l’aide du gouvernement régional.

Le ministre du Tourisme Arief Yahya qui est venu récemment à Bali pour superviser la situation s'est voulu rassurant. Il a précisé que les autorités régionales ont prévu tous les cas de figure en cas d’éruption.

L’activité volcanique du Mont Agung ne devrait pas affecter les autres sites touristiques. Selon les autorités du tourisme, trois destinations majeures ont pour l’instant subi l’impact du réveil de l’Agung, il s’agit du temple de Besakih, de la côte de Tulamben et de Tirta Gangga. Les autres sites populaires de l’île sont tous dans des zones trop éloignées du volcan pour présenter un danger quelconque, comme Sanur, Kuta, Nusa Dua et Ubud, qui ne sont pas affectées.

Le président de l’Association des hôtels et restaurants de Bali, Tjokorda Oka Artha Ardhana Sukawati, a noté un accroissement des séjours près du temple Dasa à Karangasem : « En octobre, le taux d’occupation des hôtels dans ce secteur est autour de 50%, mais actuellement, il est monté à 60% », a-t-il dit déclaré à la presse en précisant que ce mois est en période de basse saison. Il se dit persuadé que les habituels visiteurs de la côte de Tulamben pourront se reporter vers d’autres zones côtières comme Kuta ou Nusa Dua.

 
Jeudi 12 Octobre 2017
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Vendredi 13 Octobre 2017 - 10:30 L’Alentejo, un paradis vert et bleu