Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Croisières MSC : objectif la neutralité carbone à l’horizon 2050



Début décembre, le réseau des agents de voyages du Centre d’Etudes des Indépendants du Voyage (CEDIV) a embarqué sur le MSC Seaside, direction les Antilles, dans le cadre de sa convention annuelle. L’occasion de faire le point sur ce géant des mers…



Le MSC Seaside peut accueillir plus de 5000 personnes pour environ 1400 membres d’équipage © David Raynal
Le MSC Seaside peut accueillir plus de 5000 personnes pour environ 1400 membres d’équipage © David Raynal

Début décembre, sous la houlette de sa fondatrice et emblématique présidente, Adriana Minchella, l’association professionnelle du Centre d’Etudes des Indépendants du Voyage (CEDIV) a organisé la convention de son réseau qui rassemble quelque 200 agences en France et en Outre-mer. Quelque 180 adhérents ont ainsi pris la direction des Antilles pour un embarquement immédiat à bord du Seaside, l’un des plus beaux fleurons de la compagnie MSC.  
Le paquebot se distingue aussi par rapport aux bâtiments des compagnies concurrentes américaines par son design élégant véritablement unique et innovant © David Raynal
Le paquebot se distingue aussi par rapport aux bâtiments des compagnies concurrentes américaines par son design élégant véritablement unique et innovant © David Raynal

Pendant cette croisière sous les tropiques, Pointe-à-Pitre (Guadeloupe), Phillipsburg (Saint-Martin), Saint John’s (Antigua & Barbuda), Basseterre (Saint-Kitts et Nevis), Roseau (Dominique) avant le retour sur Fort-de-France, les participants ont pu confronter leurs expériences et faire le plein d’idées pour donner envie à leurs clients de voyager.
Sur le dernier pont du 19e étage, est installé un vaste parc aquatique avec cinq attractions © David Raynal
Sur le dernier pont du 19e étage, est installé un vaste parc aquatique avec cinq attractions © David Raynal

Mais revenons à bord du Seaside. Le navire qui peut accueillir plus de 5000 personnes pour environ 1400 membres d’équipage appareillait pour la première fois depuis le terminal de croisière fraichement rénové de Fort de France. Pour l’occasion, le mastodonte des mers a eu droit à un baptême officiel à son arrivée en Martinique et à un feu d’artifice pour son départ le soir vers la Guadeloupe. Le Grand Port maritime de ce département et région d'outre-mer (DROM) en a profité pour dévoiler les travaux de rénovation et d’agrandissement effectués durant les deux ans et demi d’interruption de l’activité de croisière pour cause de pandémie mondiale.
Le mastodonte des mers a eu droit à un baptême officiel à son arrivée en Martinique et à un feu d’artifice pour son départ le soir vers la Guadeloupe © David Raynal
Le mastodonte des mers a eu droit à un baptême officiel à son arrivée en Martinique et à un feu d’artifice pour son départ le soir vers la Guadeloupe © David Raynal

Objectif neutralité carbone

Basée à Genève en Suisse, la compagnie MSC Croisières dispose d’une flotte moderne de 19 navires qui va monter à 23 navires de croisière d’ici 2025 © David Raynal
Basée à Genève en Suisse, la compagnie MSC Croisières dispose d’une flotte moderne de 19 navires qui va monter à 23 navires de croisière d’ici 2025 © David Raynal
Pour ce qui est du confort à bord, le navire dispose de vastes espaces au grand air pour que les heureux voyageurs  puissent profiter du soleil, mais aussi d’un design en osmose avec cette expérience unique de navigation. Aux détracteurs qui accusent régulièrement les bateaux de croisières de beaucoup polluer et de mettre en péril la santé de la planète, Patrick Pourbaix,  directeur général de MSC France, a répondu dans le cadre de la convention du CEDIV : « Notre objectif est la neutralité carbone à l’horizon de 2050. A cette date, nous pensons qu’il restera 10 à 15 % d’émission que nous devrons compenser. L’étape intermédiaire sera 2030 avec une première réduction de 40 % de notre impact sur l’environnement et dès 2027, nous serons déjà pratiquement à 30 % de réduction ». 

Le MSC World Europa, dernier paquebot de la compagnie, 33 mètres de long, 68 mètres de haut, 6700 passagers qui est sorti en 2022 des Chantiers de l'Atlantique à Saint-Nazaire (44), fonctionne d’ailleurs au gaz naturel liquéfié (GNL) et émet d’emblée 25 % de CO2 en moins.. « Nous y avons adjoint un prototype de pile à combustible alimentée par une partie du GNL qui génère dans un premier temps 150 kilowatts destinés à alimenter les 300 passagers du MSC Yacht Club ». La compagnie italo-suisse est également en train d’étudier avec un chantier naval les plans d’un premier bateau à l’hydrogène qui permettra d’avoir des piles à combustibles encore bien plus efficaces.
Petite île sauvage qui sépare la Guadeloupe de la Martinique, la Dominique offre le visage verdoyant et souriant d’une Caraïbe un peu hors du temps © David Raynal
Petite île sauvage qui sépare la Guadeloupe de la Martinique, la Dominique offre le visage verdoyant et souriant d’une Caraïbe un peu hors du temps © David Raynal


Design unique

L'architecture générale du MSC Seaside aux allures de palais flottant, s'inspire directement des résidences balnéaires de la Floride. Mais sa singularité vient aussi de l’expérience à bord, propre aux croisières MSC. Ce navire offre des divertissements de grande envergure, à l'image de celui en hommage à Mickaël Jackson ainsi que toutes sortes de nouveaux concepts de restauration et des installations remarquables dédiées aux familles. Les espaces réservés au MSC Yacht Club sont également devenus dans la catégorie des gros budgets, un des signes distinctifs de l’offre haut de gamme de la compagnie de croisières. Véritable navire dans le navire, l'offre exclusive s'appuie notamment sur des cabines luxueuses à l'avant du bateau, mais également une gamme de superbes installations privées, comme l’élégant Top Sail Lounge, salon panoramique à la vue spectaculaire, un restaurant entièrement dédié, et le One Pool Deck avec sa propre piscine privée, ses bains à remous, son solarium et son bar.

 
La compagnie est enfin depuis plusieurs années engagée dans la préservation de l’environnement. Pour ce faire, elle réalise de nombreux investissements dans les technologies environnementales les plus récentes © David Raynal
La compagnie est enfin depuis plusieurs années engagée dans la préservation de l’environnement. Pour ce faire, elle réalise de nombreux investissements dans les technologies environnementales les plus récentes © David Raynal

Le paquebot se distingue également par rapport aux bâtiments des compagnies concurrentes américaines par son design élégant véritablement unique et innovant. Deux passerelles en verre et un “Pont des Soupirs” rappel des origines italiennes de la société, suspendu à 40 mètres de hauteur offrent aux passagers une vue imprenable et vertigineuse sur l'horizon. La promenade en bord de mer est la plus large jamais vue sur un navire de croisières. Elle fait entièrement le tour du navire, tandis que des ascenseurs panoramiques relient tous les espaces clés. En ce qui concerne l’offre digitale, MSC for Me est un programme innovant, utilisant une technologie de pointe pour plonger les hôtes au cœur de leur aventure sur portable ou ordinateur, à bord lorsque les conditions le permettent, comme à terre. Les hébergements ont enfin été pensés pour répondre à tous les besoins. Des cabines modulaires ont été imaginées pour les groupes jusqu’à 10 personnes, des suites d’angle à l’arrière du navire avec un panorama fabuleux sur la mer, des cabines terrasse au-dessus de la promenade ou encore des suites luxueuses avec bain à remous à ciel ouvert. 

Des cabines modulaires ont été imaginées pour les groupes jusqu’à 10 personnes, des suites d’angle à l’arrière du navire avec un panorama fabuleux sur la mer, des cabines terrasse au-dessus de la promenade ou encore des suites luxueuses avec bain à remous à ciel ouvert © David Raynal
Des cabines modulaires ont été imaginées pour les groupes jusqu’à 10 personnes, des suites d’angle à l’arrière du navire avec un panorama fabuleux sur la mer, des cabines terrasse au-dessus de la promenade ou encore des suites luxueuses avec bain à remous à ciel ouvert © David Raynal

​Spécialités culinaires du monde entier

Côté divertissements, le bateau est équipé d’une piste de bowling, d’un cinéma XD et de la plus longue tyrolienne en mer. Sur le dernier pont du 19e étage, est installé un vaste parc aquatique avec cinq attractions dont, grande première sur un navire de croisière, la technologie Slideboarding™. Il s’agit en clair d’un circuit de 160 mètres de toboggans ainsi que deux espaces dédiés aux enfants. Le MSC Seaside propose également un large choix de restaurants avec terrasses à ciel ouvert et des spécialités culinaires internationales. 

Le MSC Seaside propose également un large choix de restaurants avec terrasses à ciel ouvert et des spécialités culinaires internationales. Ici l’Asian Market Kitchen avec à sa tête Roy Yamaguchi, un chef panasiatique de renommée mondiale © David Raynal
Le MSC Seaside propose également un large choix de restaurants avec terrasses à ciel ouvert et des spécialités culinaires internationales. Ici l’Asian Market Kitchen avec à sa tête Roy Yamaguchi, un chef panasiatique de renommée mondiale © David Raynal
L’un des plus étonnants est l’Asian Market Kitchen avec à sa tête Roy Yamaguchi, un chef panasiatique de renommée mondiale. Tous les soirs son équipe de cuisiniers fait littéralement le "show" en faisant jongler dans une chorégraphie impeccable et à la vitesse de Bruce Lee, les couteaux, plats et assiettes, avant de faire atterrir les boulettes de viande, d'omelette ou de riz, directement dans la bouche grande ouverte et le gosier des clients. A cela s’ajoutent, un restaurant luxueux de fruits de mer, Ocean Cay; une authentique steakhouse américaine, Butcher’s Cut et un nouveau bistrot français, La Bohème. En plus de tout ce que les familles peuvent attendre d’une croisière MSC, le MSC Seaside propose des divertissements exceptionnels : des loisirs pour les enfants tout au long de la journée, avec six espaces dédiés adaptés aux différents âges, ainsi que le nouveau cinéma familial DOREMI et des jeux interactifs passionnants.

Le navire offre des divertissements de grande envergure, à l'image du spectacle dédié en hommage à Mickaël Jackson © David Raynal
Le navire offre des divertissements de grande envergure, à l'image du spectacle dédié en hommage à Mickaël Jackson © David Raynal

Des technologies environnementales

Basée à Genève en Suisse, la compagnie MSC Croisières dispose d’une flotte moderne de 19 navires qui va monter à 23 navires de croisière d’ici 2025. La santé et la sécurité des passagers, membres d’équipage et des communautés locales ou autochtones des pays où les navires font escale est aussi clairement la priorité de la compagnie. En août 2020, elle a mis en œuvre un nouveau protocole axé sur la santé et la sécurité afin de pouvoir reprendre ses opérations à la suite de la crise sanitaire mondiale. La compagnie est enfin depuis plusieurs années engagée dans la préservation de l’environnement. Pour ce faire, elle réalise de nombreux investissements dans les technologies environnementales les plus récentes afin de soutenir son développement. « Dernier exemple, la peinture blanche que nous utilisons pour peindre les coques des navires adopte dans sa composition une nouvelle technologie qui permet de mieux faire glisser l’eau et de gagner 10% d’économie en plus sur le carburant » a expliqué pour conclure Patrick Pourbaix.

Pour en savoir plus : https://www.msccroisieres.fr

 

Découvrez l'arrivée de la convention du Cediv dans les Antilles en images

Jeudi 29 Décembre 2022
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 15 Septembre 2022 - 13:11 Croisières.fr a le vent en poupe !

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres