Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

L’Ouest de la France et le monde ont fêté la Saint Patrick !


Il y a 10 ans, le Tourisme Irlandais, organisme de promotion de l’île d’Irlande à l’international, inaugurait son « Global Greening » : une initiative mondiale consistant à illuminer en vert, dans le monde entier, des lieux symboliques autour du 17 mars, jour de la St Patrick, fête nationale irlandaise. Cette année, l’ouest de la France est très haut en couleurs, grâce aux participations très vertes de 10 sites emblématiques en Bretagne et en Normandie !


Polar Bear Pitching à Oulu en Finlande - © DR
Polar Bear Pitching à Oulu en Finlande - © DR

Saint Patrick - © Bravofly
Saint Patrick - © Bravofly
En Bretagne, les villes jumelées avec des villes irlandaises se sont impliquées en nombre cette année, avec trois participantes : Mellac (mairie, école primaire publique Pierre Jakez Hélias et église Saint-Pierre-aux-Liens), Guingamp (mairie, château Pierre II, et basilique Notre-Dame de Bon-Secours) et le Guilvinec (pont Gilvinec-Tréffiagat). En Normandie, la ville de Bayeux a illuminé sa mairie aux couleurs de l’Irlande. Une initiative qui a permis à la ville de communiquer sur le « voyage épique » qu’effectuera la tapisserie Game of Thrones® du Tourisme Irlandais, entre l’Irlande et Bayeux, sa source d’inspiration, le temps d’une exposition entre le 13 septembre et le 31 décembre 2019. 

Christ Rédempteur à Rio de Janeiro - © DR
Christ Rédempteur à Rio de Janeiro - © DR

Le port de Cherbourg a, quant à lui, mis en lumière sa gare maritime et sa gare transatlantique pour accueillir le nouveau navire d’Irish Ferries, le luxueux WB Yeats, assurant depuis le 15 mars la liaison entre Dublin et Cherbourg. Une occasion également pour le port de Cherbourg de souligner l’importance des relations commerciales entre l’Irlande et la Normandie.  Avec plus de 420 sites illuminés dans 53 pays, tels que le Colisée à Rome, la tour de Pise, les chutes de Niagara, l’opéra de Sydney, ou encore la statue du Christ Rédempteur à Rio de Janeiro, l’initiative n’a jamais connu un tel engouement planétaire. En comptabilisant 10 régions sur 18,  et quelque 42 sites qui se sont prêtés au jeu à travers tout le territoire national, la France est arrivée cette année dans le peloton de tête des destinations qui se sont mises au vert.

Hôtel de ville de Cannes - © DR
Hôtel de ville de Cannes - © DR

Fête du Shamrock

St Patrick - © DR
St Patrick - © DR
Mais au fait, ce Patrick était-il vraiment un saint ? Jugez-en par vous-même... D’après les textes, Patrick naît à la fin du 4e siècle dans le nord de la Bretagne, c’est à dire de l’Ecosse actuelle (avant qu‘elle ne soit envahie au Ve siècle par les Saxons et que les Bretons soient refoulés vers l’Armorique). Capturé par des pirates irlandais durant sa prime jeunesse, il passe six ans de sa vie en captivité. Il réussit bientôt à s’échapper et retrouve sa famille avant de regagner l’Irlande pour succéder à Palladius, le premier évangélisateur de l’île. 

St Patrick - © Bravofly
St Patrick - © Bravofly
Patrick qui se formera auprès de Germain d’Auxerre, met l’accent sur la vie monastique. Il chasse les serpents qui infestent l’Irlande, grâce à un bâton magique. Il utilise la feuille de trèfle pour expliquer le symbole de la Trinité aux Irlandais. La fête de la Saint-Patrick est d’ailleurs appelée « fête du Shamrock », c’est à dire du trèfle, emblème national de l’Irlande. Au moment du Jugement Dernier, c’est saint Patrick qui conduira les âmes des Irlandais ressuscités. Patrick est également à l’origine du départ vers le continent de nombreux évangélisateurs, tels que saint Colomban et saint Gall. Il s’éteint au Pays de Galles vers 461. Mais non content d’être l’évangélisateur de l’Irlande, la légende veut que le moine soit également à l’origine du Whiskey. C’est lui, qui aurait rapporté le premier alambic d’un voyage en Egypte et divulgué ainsi à la “communauté des buvants” les secrets de la distillation ...            

Bière verte

Galleries Lafayette Paris - © DR
Galleries Lafayette Paris - © DR
De nos jours au 21e siècle, les sites habillés aux couleurs de l’Irlande permettent de mettre en avant les nombreux et puissants liens d’amitié et de confiance mutuelle qui unissent la France et l’île d’Emeraude dans de nombreux domaines. « Les « Greenings » sont une opportunité extraordinaire de montrer l’affection si particulière qu’ont les Français pour l’Île d’Irlande – ils ont été près de 550 000 à s’y rendre cette année ! Il s’agit d’une initiative « fun » pendant laquelle l’Irlande est présente d’une façon très singulière et nous espérons que cela donnera envie aux Français de visiter notre beau pays où la fête et la bonne humeur font partie du quotidien » s’est enthousiasmée Monica MacLaverty, directrice Europe du Sud de l’office de tourisme irlandais. 

Pont fortifié de Kaysersberg en Alsace - © DR
Pont fortifié de Kaysersberg en Alsace - © DR
A Paris, ce sont Les Galeries Lafayette Haussmann, le Centre Culturel Irlandais, l’Ambassade d’Irlande en France, le Château de la Muette (OCDE), le centre commercial Beaugrenelle et le Drugstore Publicis qui ont revêtu les couleurs de la verte Erin. Parmi les autres moments forts de ces Greenings 2019, citons l’arrivée dans la liste du Pont Beatus Rhenanus, un site particulièrement symbolique qui relie Strasbourg à la ville allemande de Kehl. Toujours dans l’Est, Kaysersberg, élu « Village préféré des Français en 2017 » lors de l’émission de Stéphane Bern diffusée sur France 2, a mis quatre de ses sites aux couleurs de la Saint Patrick le 17 mars et en a même profité pour créer une bière verte spécialement pour l’occasion !

Pour prendre un bon bol « d’Eire », l’office de tourisme d’Irlande : https://www.ireland.com/fr-fr/
 
Mardi 26 Mars 2019
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 11 Août 2019 - 21:11 La Semaine Acadienne du Calvados

Jeudi 25 Juillet 2019 - 06:10 Fool For Love : l’amour sans pitié