Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Sports outdoor aux Canaries



Amateurs de sports extrêmes les îles Canaries offrent une variété de paysages exceptionnels, falaises, forêts et volcans, avec du soleil toute l'année et une température moyenne de 24 degrés. Alors à vous de jouer dans ce magnifique environnement !




Parapente à El Hierro

Les alizés à El Hierro sont suffisamment forts et constants pour garantir des vols stables. Le paysage volcanique époustouflant de l'île la plus à l'ouest de l'archipel canarien offre une expérience inoubliable. Pour un excellent point de décollage, rendez-vous au sommet de Dos Hermanas (La Frontera) qui permet un vol de plusieurs heures au-dessus de la vallée d'El Golfo et de son étonnant amphithéâtre naturel.

Décollage du sommet de Dos Hermanas - ©  Iles Canaries
Décollage du sommet de Dos Hermanas - © Iles Canaries
Les décollages sont possibles à différentes altitudes (1200, 1000, 800 et 600 mètres), ce qui permet de répondre à plusieurs niveaux de compétence. Les conditions aérologiques sont parfaites à El Hierro c’est pour cela que chaque année, depuis 1994, un rassemblement international et festif de parapentistes est organisé sur l'île, dans la « Valle de la Frontera ».

Si vous ne pratiquez pas le parapente, vous pouvez aussi découvrir toutes la beauté des îles de l’archipel en vol biplace avec un moniteur, une expérience inoubliable !
 
Plus d’informations sur les différents sites où pratiquer le parapente  parapente Bonjour Îles Canaries (hellocanaryislands.com)


VTT à Fuerteventura et Tenerife

Les îles Canaries abritent une grande diversité de parcours pour la pratique du VTT : routes de montagne, itinéraires à travers les forêts, paysages abrupts et cols volcaniques aux nombreux dénivelés, où le vélo devient alors le partenaire idéal pour découvrir des sites spectaculaires.
 

VTT dans le sud-est de Gran Canaria - ©  Iles Canaries
VTT dans le sud-est de Gran Canaria - © Iles Canaries
Le paysage aride unique de Fuerteventura se découvre petit à petit sur les pistes de Corralejo, qui commencent au nord-ouest. Depuis le village de Lajares, comme point de départ, il faudra pédaler à travers les volcans jusqu'à Corralejo, le meilleur endroit pour contempler le phare de Tostón. Ensuite, on découvre une côte interminable, avec une succession de plages et de criques magnifiques, tout en se dirigeant vers El Cotillo.
Un autre itinéraire de 79 kilomètres vous emmène autour de la montagne Tindaya au travers de beaux paysages.
 
Des montées et des descentes jalonnent la route vers l'observatoire d'Izaña, qui commence à La Esperanza, sur la commune de El Rosario, située sur la face sud de Ténérife. Après un court tronçon de route, il est possible de continuer sur la piste forestière de Los Ovejeros, puis une montée vous mène jusqu'à Las Laguneras. Attention, c’est la dernière possibilité de vous retaurer sur cet itinéraire, soyez prévoyants. Un chemin raide et bien asphalté, avec une vue plongeante sur la vallée de Güimar, mène au prochain col, l'observatoire d'Izaña à 2 300 mètres d'altitude, et pour terminer avec un parcours de 38 kilomètres sur route.

Escalade à Gran Canaria, Tenerife et La Gomera

L'un des principaux  spots d'escalade sportive  des Canaries se trouve au cœur du parc naturel de Tamadaba, près du village d'Artenara, à plus de 1000 mètres d’altitude, au nord-ouest de Gran Canaria. C'est sans conteste le haut lieu de l'escalade avec environ 400 voies de difficulté moyenne et jusqu'à 40 mètres de hauteur. Toutes les voies de la région sont bien équipées et, si elles sont principalement de difficulté moyenne, certaines conviennent aux débutants, car de nouveaux sites de grimpe sont ajoutés fréquemment dans les zones plus éloignées du site. 
Escalade dans le parc d'Anaga à Tenerife - ©  Iles Canaries
Escalade dans le parc d'Anaga à Tenerife - © Iles Canaries

Les voies d'escalade les plus longues et les plus traditionnelles de Tenerife se trouvent dans le nord-est de l'île, au cœur des montagnes escarpées et des profonds ravins du parc rural d'Anaga, dont le Roque Negro est l'une des plus réputées du site. Située dans le petit village qui porte son nom, elle comporte deux sections bien équipées avec une roche de bonne qualité.

Le côté droit du ravin de Vallehermoso, au nord de La Gomera, cache un site d'escalade multi-terrains mémorable. Il s'agit de l'emblématique Roque Cano, un monument naturel et un symbole de l'île, dont les parois atteignent des hauteurs allant jusqu'à 250 mètres. L'ascension de ce sommet est réservée aux grimpeurs les plus audacieux et les plus expérimentés, notamment par sa face ouest.

​Course d’orientation

La course d’orientation se pratique seul ou en équipe, avec une carte normée et une boussole, et consiste à se déplacer sur un parcours, jalonné de points remarquables que l’on doit situer, où chacun d’eux est équipé d’une balise qui permet de marquer le passage. Le parcours est chronométré.
Course d'orientation à Llanos de la Pez - ©  Iles Canaries
Course d'orientation à Llanos de la Pez - © Iles Canaries

La variété des paysages et des terrains des îles permet de courir sur de petits reliefs, à travers des forêts de pins et de lauriers et sur des dénivelés qui mettent à l'épreuve les limites du coureur d'orientation. L'archipel des Canaries présente une grande diversité de lieux dont les conditions sont parfaites pour adapter le parcours aux débutants comme aux meilleurs coureurs d'orientation.
 
Il existe une grande variété de cartes  contenant différents types d'orographie, certaines au-dessus de 1500 mètres et d'autres au niveau de la mer, ainsi équipé d''une représentation des reliefs, il est possible de s’entraîner à toutes les techniques de cette discipline et trouver ainsi les points de contrôle. Ces cartes sont enregistrées auprès de la Fédération Espagnole de course d'orientation et répondent aux spécifications ISOM2000. L'équidistance est toujours de 5 mètres et les échelles vont de 1:5.000 (1cm=50m) à 1:10.000 et 1:15.000. www.fedo.org/web/

Natation en eaux libres

Mar de las Calmas, à El Hierro, est le meilleur endroit pour la baignade en eau libre. Il s'agit d'une étendue d'eaux tranquilles qui est prise en sandwich entre le phare d'Orchilla et la pointe de La Restinga, un petit village de pêcheurs et un lieu de plongée réputé. Les conditions sont parfaites dans cette partie d'El Hierro pour ce type de baignade et chaque année, un événement de natation sur un parcours de 18 kilomètres y est organisé.

La Fajana à La Palma - ©  Iles Canaries
La Fajana à La Palma - © Iles Canaries
Nager dans les eaux cristallines de l'Atlantique est toujours un plaisir, mais l'expérience laisse un souvenir inoubliable lorsque l’on se baigne dans l'une des piscines naturelles des Canaries, constituées d'espaces clos dans lesquels, en raison de leur formation naturelle, l'eau de mer s'infiltre sans aucune intervention humaine, si ce n'est l'ajout de marches, de passerelles et de points de plongée. Elles sont incontournables pour tous les visiteurs qui, au-delà d'un bain rafraîchissant, sont en recherchent de perfection. 
 
Il y a beaucoup de belles piscines naturelles  dans les îles Canaries. La Fajana, qui se trouve à Barlovento, au nord-est de La Palma est l'un des meilleurs exemples de cette particularité. Les chemins qui entourent le complexe de trois bassins, protégées des vagues, permettent de passer facilement de l'un à l'autre et de se baigner dans des eaux cristallines.

Alors, si vous êtes à la recherche de dépaysement, de magnifiques paysages, de sensations  nouvelles par des pratiques sportives intenses, les îles Canaries sont une destination idéale pour vivre quelques expériences inédites dans un formidable terrain de jeux.

Pour planifier votre voyage https://www.salutilescanaries.com/


 
Mardi 26 Avril 2022
Notez

Dans la même rubrique :
< >

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres