Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Transat Jacques Vabre : Redman attendu ce soir à Fort-de-France



L’arrivée des premiers est prévue dans la nuit. A l’intérieur des classes Ocean Fifty et Imoca, les skippers se battent pour franchir la ligne d’arrivée en premier, ligne qui se fait désirer. Les Ultime ne décollent pas face à une molle persistante. Sur leurs trimarans de cinquante pieds, les marins s’éloignent progressivement de la zone interdite, alors que les Imoca continuent de longer cette dernière. Malgré une transatlantique qui s’étire en longueur, l’atmosphère est à son paroxysme du côté des Class40.



Reportage du 21/11/2021  -  © Transat Jacques Vabre

​Ultime scotchés

GITANA, MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD - Franck Cammas / Charles Caudrelier - © Yann Riou/polaRYSE/Gitana S.A
GITANA, MAXI EDMOND DE ROTHSCHILD - Franck Cammas / Charles Caudrelier - © Yann Riou/polaRYSE/Gitana S.A
Alors qu’ils fonçaient en un bord vers la Martinique, les Ultime se sont retrouvés scotchés dans une molle qui n’était pas prévue sur les fichiers météo. A bord du Maxi Edmond de Rothschild, ils prennent leur mal en patience : « Il n’y a pas beaucoup d’air, 5-6 nœuds, cela ne correspond pas vraiment pas aux fichiers et cela fait longtemps que ça dure… Il faut être patient, nous ne pouvons pas faire grand-chose. » affirmait Franck Cammas ce matin lors de la vacation. Effectivement, ces géants des mers décollent dans un vent supérieur à 15 nœuds. En deçà, les trimarans de 23 mètres naviguent en mode archimédien, et génèrent une trainée (résistance de l’eau sur la coque, qui crée des frottements supplémentaires) conséquente. La vitesse est donc considérablement réduite. La ligne d’arrivée en Martinique se fait désirer, elle devrait être franchie par l’Ultime leader cette nuit. « Cela fait quelques jours que nous avons vraiment hâte d’arriver. » Franck Cammas ajoutait : « Depuis hier cela nous a un peu calmés car nous aimerions bien aller plus vite, et profiter de l’ambiance martiniquaise. »

Régate pou les Class40

REDMAN - Antoine Carpentier / Pablo Santurde del Arco - © Jean-Marie LIOT / Redman
REDMAN - Antoine Carpentier / Pablo Santurde del Arco - © Jean-Marie LIOT / Redman
C’est la fête à bord des Class40 qui profitent pleinement de l’alizé et font route directe vers l’arrivée. Une flotte particulièrement groupée qui permet aux équipages d’échanger régulièrement à la VHF. La bonne ambiance règne d’ailleurs entre les bateaux, sur lesquels la régate est aussi importante que l’humour. « Nous sommes tellement motivés pour faire du match race que nous enchainons les manœuvres, mais le bateau de devant a gagné quelques milles, ça n’est que partie remise » expliquait Thimoté Pollet à bord de Entraide Marine. Pierre Casenave-Péré, à bord de Legallais, nous écrivait ce matin également « nous avons reçu des nouvelles des copains du 115, nous n’avons pas été déçus. Tout va bien pour eux aussi apparemment, même s’ils auraient trop de salés et pas assez de sucrés à manger. C'est un peu l'inverse chez nous, il faudra faire l'avitaillement tous ensemble la prochaine fois pour ne pas se planter. » Dans un peu plus d’une dizaine de nœuds de vents, Banque du Léman, Emile Henry x Happyvore, Crosscall, Serenis Consulting et Saint-Yves Services Odegam se recalent pour profiter ensuite d’un meilleur angle au portant. Volvo suit de près Redman, qui ouvre le chemin aux 42 quarante pieds.

Les empannages ne sont pas finis en Imoca

LINKEDOUT - Thomas Ruyant / Morgan Lagraviere - © Jean-Marie LIOT / Linked Out
LINKEDOUT - Thomas Ruyant / Morgan Lagraviere - © Jean-Marie LIOT / Linked Out
L’écart se creuse entre les trois premiers et leurs poursuivants. Les skippers voient la fin des manœuvres et surtout le long bord de vitesse qui les attend tout droit vers la Martinique, si les conditions le leur permettront. Groupe Apicil passait Fernando de Noronha ce matin, suivi par 7 Imoca dont deux foilers qui devraient y parvenir dans les prochaines 24 heures. Charlie Enright (11th Hour Racing Team – MĀLAMA) décrit son passage de la marque de parcours : « Fernando ressemble à Jurassic Park... Absolument magnifique ! Tout semblant de civilisation est un spectacle bienvenu lorsque nous n'avons pas vu la terre pendant un certain temps. » Tous semblent suivre la trace de leurs ouvreurs et enchaîner les empannages le long de la zone interdite. Nexans - Art & Fenêtres a lui décidé de caper davantage au nord, option qui réduira le nombre de manœuvres au duo. 

Un trio leader aussi en Ocean Fifty

PRIMONIAL - Sebastien Rogues / Matthieu Souben - © Primonial
PRIMONIAL - Sebastien Rogues / Matthieu Souben - © Primonial
Les sept Ocean Fifty sont divisés en trois. Semblable à la flotte des monocoques de soixante pieds, Primonial, Koesio et Leyton forment le trio de tête, à moins de 60 milles les uns des autres. Ils se bagarrent les places depuis quatre journées consécutives à présent. Hier, Les P’tits Doudous croisait devant Solidaires En Peloton - Arsep, qui s’accroche malgré la perte de son gennaker. Groupe GCA - 1001 Sourires et Arkéma 4 ferment la marche, à plus de 300 milles du leader. Ultime et Ocean Fifty devraient arriver en même temps en Martinique. 

La Rédaction

 

CLASSEMENT 21 NOVEMBRE - 08h

CLASS40
1. Redman - Distance arrivée 1919,31

2. Volvo - Distance arrivée 1932,16
3. Guidi - Distance arrivée 1959,35
Redman est le 1er bateau attendu à Fort-de-France aujourd’hui 23 novembre à 20h UTC
 
OCEAN FIFTY
1. Primonial - Distance arrivée 675,55

2. Koesio -  Distance arrivée 717,9
3. Leyton - Distance arrivée 736,87
Primonial est le 1er bateau attendu à Fort-de-France mercredi 24 à 02h UTC
 
IMOCA
1. LinkedOut - Distance arrivée 1498,64

2. Apivia - Distance arrivée 1572,32
3. Charal - Distance arrivée 1605,31
LinkedOut est le 1er bateau attendu à Fort-de-France le jeudi 25 à 17h UTC
 
ULTIME
1. Maxi Edmond de Rothschild - Distance arrivée 907,45
2. Banque Populaire XI - Distance arrivée 1327,50
3. SVR - Lazartigue - Distance arrivée 1398,20
Maxi Edmond de Rothschild est le 1er bateau attendu à Fort-de-France le mardi 23 à 23h UTC

 
Lundi 22 Novembre 2021
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 1 Décembre 2021 - 10:58 Activités nordiques dans les Montagnes du Jura

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres