Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Akena et Fasthôtel : l’union fait la force


Akena et Fasthôtel, deux groupes hôteliers bien connus du grand public, se sont rapprochés en 2018 en créant le groupement d’intérêt économique (GIE) baptisé A&F Hospitality. Ils œuvrent désormais de concert sur leur première opération commune, Akefast, un nouveau concept d’établissement hôtelier éco-responsable. Rencontre avec Marc Plisson et Frédéric Hourmant, président de la chaîne hôtelière Akena et directeur général de Fasthotel.


Frederic Hourmant (FastHotel) et Marc_Plisson (Akena) - © D. Raynal
Frederic Hourmant (FastHotel) et Marc_Plisson (Akena) - © D. Raynal
Fin mars 2018, Marc Plisson et Frédéric Hourmant, le président de la chaîne hôtelière Akena et le directeur général de la coopérative hôtelière Fasthotel, ont annoncé officiellement la création d’un GIE (Groupement d’Intérêt Economique). Ce GIE qui a pris le nom de « AKENA – SCNH », se veut le symbole de leur ambition commune de dynamiser un réseau de 120 hôtels en France qui génère un chiffre d’affaires annuel de 45 millions d’euros. Basé sur le principe de la franchise et de la coopérative, le business modèle du Groupe propose un accompagnement clé en main pour ses clients, aussi bien pour la construction que pour la rénovation des établissements. Plus d’un an après la fusion, les deux dirigeants tirent un premier bilan de leur collaboration. Ce groupement matérialise le rapprochement des outils et des forces de commercialisation. Il permet aussi de porter une ambition commune et de proposer une offre hôtelière différenciée et plus souple face aux grandes chaînes hôtelières.  L’objectif de cette initiative est d’être capable de conquérir de nouveaux clients et de pouvoir répondre à 90 % des demandes du marché, de l’hôtel économique au 3 étoiles « plus », voire le 4 étoiles. « Les adhérents actuels et ceux à venir peuvent compter sur un suivi personnalisé de la part de nos équipes. Quand un franchisé a un problème, il dispose d’un interlocuteur qui connait parfaitement son hôtel et qui va lui donner des conseils, prendre une initiative ou lui répondre dans les meilleurs délais.  Il y a aussi une grande souplesse dans la façon dont travaille le franchisé. Le but étant de créer un groupement dynamique où chaque hôtelier, service, équipe et client restent au cœur de notre stratégie » explique Marc Plisson.

AKEFAST une nouvelle étape dans la stratégie commune des deux acteurs.

Akefast
Akefast
C’est dans ce contexte que le GIE A&H Hospitality composé de Akena et Fasthôtel a dernièrement présenté son nouveau concept d’hôtels Akefast. Ces établissements d’un nouveau genre s’inscrivent résolument dans une démarche éco-responsable. Ils disposent notamment de capteurs d’énergie au sol, d'ampoules LED et d’emplacements de parking pour les voitures et vélos électriques. « Le concept est similaire à celui du Mécano, avec des éléments préfabriqués et usinés en béton qui s’assemblent les uns dans les autres sur place et qui sont complétés par un bardage bois ou acier. » indique Frédéric Hourmant. L’objectif est de gagner en coût de fabrication et sur la durée des travaux, tout en conservant la qualité des constructions qui font la réputation du groupement. « Nous avons pris grand soin de veiller au respect de l’environnement dans ce concept éco-responsable , que ce soit sur le plan de l’énergie, du traitement des eaux et même du papier que nous utilisons, notamment pour nos cartes de visite, qui provient de résidus de canne à sucre à la Réunion. Nous laissons une place importante aux espaces de vie, de travail (co-working), de bien-être et mettons systématiquement la relation humaine au cœur de nos hôtels » souligne Marc Plisson.

Hôtelier en France, plus qu’un métier, une ambition commune !

© Akena
© Akena
En arrivant à la tête d'Akena, Marc Plisson avait pour ambition d'accélérer le développement du réseau : 2018 a été l'année de la création d'un nouveau design pour les hôtelsAkena, mais égalementcelui du rapprochement avec Fasthôtel. Créée en 1992Akena, est une franchise hôtelière spécialisée dans la construction et la gestion d’hôtels 2 et 3 étoiles. La chaine s’est tournée en 2015 vers de l’affiliation pour accroitre son parc existant, tout en gardant sa spécificité de construction hôtelière clefs en main pour ses nouveaux investisseurs. Arrivé comme directeur général en 2015, MarcPlissonest devenu en 2017 le président d’Akena. Le groupe compte aujourd’hui 35 établissements. Marc Plisson s’est donné comme objectif d’atteindre 50 établissements en 2020, et de capitaliser sur le dynamisme d’une franchise participative pour se différencier.De son côté, Fasthôtel est une coopérative hôtelière depuis 25 ans. Elle reste une enseigne conviviale et familiale constituée uniquement de propriétaires indépendants. A sa création dans les années 1990 le groupe comptait 45 unités, des constructions en bois uniquement dédiées à l’hôtellerie économique. Aujourd’hui le groupe compte 80 hôtels, de constructions différentes, sur un marché plus étendu avec un nombre important d’établissements en deux étoiles. 

Garder une taille humaine

© Fasthotel
© Fasthotel
Président du Groupe entre 2007 et 2012 Frédéric Hourmant en est aujourd’hui le directeur général. Avec l’appui de son conseil d’administration il a toujours œuvré pour une extension de l’enseigne Fasthotel.«Il y a encore quelques régions où nous sommes en manque d’implantation comme la Bretagne et l’Est. En dehors de cela, nous sommes très présents dans le sud-ouest et couvrons assez bien le territoire. Aujourd’hui, nos deux enseignes sont sur des établissements de gamme différente. Avec la mise en place de nos nouveaux concepts de construction, nous avons voulu répondre aux attentes de l’ensemble du marché, en allant notamment sur un produit unique en termes de construction. En fait, nous essayons d’avoir le moins de disparités possibles entre nos établissements » rappelle Frédéric Hourmant. Actuellement, le groupement hôtelier dont les sièges sont implantés respectivement à Nantes et Poissy entend garder une taille humaine et préserver sa capacité à répondre rapidement aux besoins des affiliés. « Dans 10 ans, je nous vois bien comme une chaine de 150 à 200 hôtels rénovés avec au moins 50 % du parc en éco-responsable » s’enthousiasme Marc Plisson. En attendant, de nouveaux affiliés font une entrée remarquée dans le groupement, comme l’Hôtel du golf à Coignières (78) qui a bénéficié d’une rénovation complète de son établissement 3 étoiles plus, avec un spa, un bar et une salle de réunion. De nouvelles constructions sont également en cours comme La Chapelle Saint-Luc dans l’Aube (60 chambres), Rezé en Loire-Atlantique (80 chambres)  et Molinges dans le Jura (30 chambres).  

Pour en savoir plus :
www.hotels-akena.com
www.fasthotel.com


 
Dimanche 11 Août 2019
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Lundi 18 Mars 2019 - 16:00 Altica Hôtels, le Sud-Ouest à petit prix