Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

C'est parti pour le 36ème Marathon des Sables au Maroc !



Le Marathon des Sables est de retour au Maroc, et pour ce 36e Marathon, 897 participants se sont élancés sur un parcours de 30,3 km de plaines caillouteuses, de dunes, de gorges rocailleuses et d’oueds asséchés.



Tous les favoris annoncés sont bien présents, seuls quelques anonymes n’ont pu se présenter – test PCR en arrivant positif, blessures, maladies, empêchements professionnels…
 
Avec trois zones de dunes à traverser, cette étape était piégeuse comme le disait avant le départ Geoffrey PLISSON (D87-FRA), onzième : « Ça va partir vite, il va falloir s’accrocher, les sacs sont chargés au maximum, ça va être dur. » Et en effet Rachid EL MORABITY (D1-MAR), en quête de sa neuvième victoire sur le MDS, prend d’emblée la tête du peloton à plus de 15 km/h. Cédric FLEURETON (D249-FRA) est le seul à suivre le rythme du Marocain jusqu’au premier CP. Mais peu à peu le Français se laisse décrocher et se fait rattraper par Aziz YACHOU (D15-MAR), qui le dépose dans les derniers kilomètres et revient même sur Rachid. Aziz tient à prendre sa revanche sur 2021 : il avait terminé quatrième malgré une pénalité d’une heure pour défaut de matériel obligatoire. Mohamed EL MORABITY, le petit frère de Rachid, franchit la ligne d’arrivée en troisième position, visiblement pas au mieux. Les frères EL MORABITY seraient-ils en danger cette année ?

Du côté des femmes, pas de surprise dans le classement : les favorites sont bien au rendez-vous ! Les deux premières sont néophytes sur le MDS mais d’un niveau très élevé : Anna COMET PASQUA (D906-ESP) a pris la tête de course pour ne plus la lâcher, devançant Sylvaine CUSSOT (D129-FRA) qui s’est accrochée et ne s’est pas laissée distancer. Aziza RAJI (D5-MAR), victorieuse l’an passé, complète le podium à seulement quelques minutes. Cette première étape laisse entrevoir une farouche compétition féminine !
 
Plus loin dans le peloton, les esprits sont bien loin de ces considérations chronométriques : l’objectif est « juste » de parvenir au prochain checkpoint, puis à l’arrivée, puis de se reposer, se soigner, se faire à manger, et dormir en attendant l’étape de demain. Delphine MAILLARD (D244-FRA) est de ces anonymes au cœur du peloton : « En octobre j’étais bénévole, j’ai appris plein de choses. L’objectif c’est le plaisir, découvrir les paysages et passer l’arche que j’espère franchir jusqu’au bout avec tous les copains. »

Pour suivre le Marathon des Sables : https://www.marathondessables.com/fr

 
Lundi 28 Mars 2022
Notez

Dans la même rubrique :
< >

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres