Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Eugénie Reynaud de l’Institut Paul Bocuse en duo avec Sébastien Bontour


Une première sur cette série de dîner, la féminité et la sensibilité du cheffe Eugénie Reynaud, s’invite dans les cuisines de Sébastien Bontour, pour ce nouvel événement, des duos de chefs du Vichy Célestins…


© D. Marché
© D. Marché
Les cuisines et la brigade de Sébastien Bontour, bourdonnent différemment… Une cheffe, est pour la première fois au commande avec le chef du Vichy Célestins. Leur complicité, se lit dans les gestes, la façon de travailler, la gestion de la brigade, également dans les préparatifs de chaque plat, mais surtout dans le réel plaisir qu’ils ont à collaborer pour ce dîner à quatre mains.
 

© D. Marché
© D. Marché
Malgré l’exigence extrême d’Eugénie Reynaud, qui n’est que le reflet de son statut à l’Institut Paul Bocuse de Lyon, l’ambiance est détendue mais studieuse. L’organisation et les préparatifs sont sans failles, la sélection des petits légumes et jeunes pousses pour l’accompagnement du Turbot, la cuisson des pickles au vinaigre… mais ce moment de décontraction, ne dure que le temps de la mise en place, car dès l’arrivée des commandes, la cuisine devient électrique et le professionnalisme s’installe.
La complémentarité des deux chefs est immédiatement perceptible, les gestes sont identiques, la technique et le savoir faire fonctionne de concert, dans un but unique, la perfection pour le plaisir des papilles… leurs longues années d’amitié et de collaborations font des merveilles, cela montre bien que le choix de Sébastien pour ses dîners, n’est pas innocent. Leur première rencontre s’est faite en 2013 lors du concours international du Bocuse d’Or sur Lyon. Par la suite Sébastien, propose à la cheffe de venir dans son établissement, afin de faire le suivi technique, de sa brigade au Maroc.

Le résultat de cette collaboration, fût le plaisir de travailler avec les produits du Maroc et de revisiter la cuisine marocaine. Cela se ressent, lors des préparations du menu de la soirée, les deux chefs travaillent les plats avec les produits locaux, comme l’araignée de mer d’Essaouira, qui n’a rien à envier à celle des côtes françaises (les eaux tumultueuses de l’atlantique leurs donnent une qualité gustative exceptionnelle), bien entendu pour ressentir ce plaisir, il faudra venir rencontrer Sébastien, et lui réclamer sa spécialité…

Une fois de plus sa cuisine « fusion » a fonctionné à merveille, avec la touche féminine d’Eugénie Reynaud et son penchant pour les légumes, les sauces et le poisson, la recette du turbot cuit à l’unilatéral et son jardin de jeunes légumes a démontré l’excellence du cheffe.

© D. Marché
© D. Marché

© D. Marché
© D. Marché
Pour ce dîner, Sébastien Bontour nous avait préparé, un bourguignon façon Vichy Célestins, surprenant et n’en doutons pas, cela deviendra un incontournable à la table de son restaurant. Son mélange « secret » donnait une onctuosité et une douceur incomparable, et les deux médaillons, laissaient une impression de trop peu… mais impossible d’en avoir plus, la frustration de la salle était palpable, et des réservations étaient déjà prise pour un prochain dîner…
Il faut reconnaître qu’une nouvelle fois, le choix des produits est essentiel, que cela soit pour la fraîcheur des jeunes pousses issues d’un producteur Bio de Marrakech , des pêcheurs d’araignée d’Essaouira,ou même de la sélection du vin Halal pour la préparation du fameux bourguignon.
 
Ce nouveau rendez-vous, fût une réussite et les deux chefs réunis ont pu montrer toutes leurs créativités, et ainsi s’amuser avec nos palets et nous faire découvrir de talentueux assemblages gustatifs, que nous n’aurions pu imaginer.
Ce dîner d’exception, a su nous étonner et confirmer, si cela était encore utile, le talent de Sébastien et de son invitée.

© D. Marché
© D. Marché
Les chefs se suivent au Vichy Célestins, mais ne se ressemblent pas. Que cela soit, pour leurs techniques mais également pour leurs préférences culinaires. Le prochain rendez-vous se fera avec le chef étoilé Fabien Raux, qui officiera derrière les fourneaux de Sébastien, une nouvelle soirée à déguster sans modération.
Pour vous donner un aperçu, un filet de pigeon rôti et ses pickles de pomme seront à votre table, et surtout sa « sphère craquante de foie gras & rhubarbe »…
Je vous donne donc rendez-vous, à ce nouveau dîner à quatre mains, le 6 avril prochain, à l’incontournable table de Sébastien au Vichy Célestins Bouznika…
N’hésitez plus, je vous attends à l’aéroport avec le chauffeur de l’hôtel, à tout de suite…
 

Sébastien Bontour et Eugénie Reynaud - © D. Marché
Sébastien Bontour et Eugénie Reynaud - © D. Marché

Pour s’y rendre :
De nombreuses compagnies desservent Casablanca, ainsi vous trouverez d’excellents tarifs et services pour votre séjour sur le Maroc. 

Pour se renseigner  et y séjourner :
Dîners d’exceptions réservation : +212 529 041 111
www.vichy-celestins-spa-hotel.fr/nos-destination/casablanca-maroc

www.visitmorocco.com/fr


Dominique Marché

 
Dimanche 24 Mars 2019
Notez

Dans la même rubrique :
< >