Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

L'aéroport d'Orly prépare sa métamorphose


Après 50 ans d'existence et de nombreux aménagements, Paris-Orly va faire l'objet d'une métamorphose pour mieux répondre aux nouvelles attentes des passagers et des compagnies aériennes.


L'aéroport d'Orly prépare sa métamorphose


Ce grand chantier de modernisation n'a pas pour but d'accroître le trafic aérien, ce qui n'est pas dans les prérogatives de la société, comme l'a bien souligné Pierre Graaf, PDG d'Aéroports de Paris, mais il s'agit de mettre les aérogares aux meilleurs standards sans pour autant en augmenter les capacités.

Nouveau visage de l'aéroport

Ces projets vont offrir une nouvelle dimension, une nouvelle homogénéité aux infrastrucutres avec, dans un premier temps, la création d'une salle d'embarquement international à l'Est du Terminal Sud, dont la mise en service est prévue pour 2015.

La construction d'un bâtiment de jonction entre les terminaux Ouest et Sud existants s'étendra sur 80 000 m² et concentrera les fonctions d'enregistrement, de contrôles de sureté, de douane, de traitement des bagages, pour une ouverture en 2018.

Dans 6 ans, l"aéroport présentera une seule aérogare et 3 halls, contre 2 et 6 halls aujourd'hui. Le niveau de qualité sera équivalent au nouveau Terminal 2E de Roissy.


L'aéroport d'Orly prépare sa métamorphose
Des espaces lumineux

L'architecture, par la transparence de la façade et l'ambiance intérieure favorisera la détente : murs d'eau, hauteur sous plafond de 9,5 mètres, choix des matériaux (marbre, parois de verre...) et harmonie des couleurs. Les passagers auront accès à des salles d'embarquement très mumineuses, largement ouvertes sur les pistes, ainsi qu'à des espaces loisirs (PlayStation, tables tactiles pour jouer, espaces musique, aires de jeux..)

Depuis 10 ans on note le changement de la nature du trafic avec une diminution des vols nationaux et un doublement de ceux vers l'europe, quisont passés de 14% en 2002 à 28% en 2011.

ADP va procéder à un réaménagement complet des abords extérieurs, d'ici 2014, ce qui permettra une meilleure circulation des véhicules et des passagers. A terme, l'ensemble de ces modifications ainsi que la création de commerces et de services devraient générer près de 5 000 emplois.


Jean-Louis Corgier

Jeudi 18 Octobre 2012
Notez

Nouveau commentaire :