Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Sur les traces de la chrétienté en Turquie



La Maison de la Vierge Marie, l'une des étapes les plus importantes des Routes de la foi chrétienne en Turquie, attire des visiteurs du monde entier. Située à Izmir, elle est également très proche de la Basilique Saint-Jean et de la Grotte des Sept Dormants, ce qui fait de cette destination un itinéraire de foi unique.



Maison de la Vierge Marie -  © Turquie Tourisme
Maison de la Vierge Marie - © Turquie Tourisme
La Turquie abrite de nombreux sites historiques qui sont importants pour de nombreuses confessions. Il existe de nombreuses routes chrétiennes importantes dans le pays, mais celles de la région égéenne du pays sont particulièrement importantes pour les pèlerinages, car elles comprennent la maison de la Vierge Marie, la basilique Saint-Jean, la grotte des Sept Dormants, les sept églises de l'Apocalypse et bien plus encore…


​Voyage à Ephèse sur les traces de la Vierge Marie

Selon la légende, après la crucifixion de Jésus-Christ à Jérusalem, l'apôtre Jean a amené Marie à Éphèse, une ville côtière importante dans l'Antiquité. Comme Éphèse était à l'époque sous la domination de l'Empire romain, Jean a emmené la Vierge Marie dans un site isolé dans une forêt sur le versant arrière de la montagne Bülbül. 
Maison de la Vierge Marie -  © Turquie Tourisme
Maison de la Vierge Marie - © Turquie Tourisme

La découverte de la Maison de la Vierge Marie est due aux visions d'une religieuse allemande, la bienheureuse Anne Catherine Emmerich. Bien que la religieuse soit morte en 1824, les images qu'elle avait décrites ont permis aux prêtres lazaristes de déterminer l'emplacement de la maison où la Vierge Marie a passé ses derniers jours. Au cours des années suivantes, le site a été accepté comme lieu de pèlerinage et, en 1951, le pape Pie XII a donné à la Maison de la Vierge Marie le statut de lieu saint et de lieu de pèlerinage catholique. Dès cette déclaration, un afflux de visiteurs sur le site - considéré comme sacré et qui avait été restauré par les musulmans - a commencé. Le pape Paul VI et son successeur, le pape Jean-Paul II, font partie de ceux qui sont venus à Éphèse pour rendre hommage à la Vierge Marie et ont visité la maison.

​Maison de la Vierge Marie

Dans ce temple sacré, des cérémonies sont traditionnellement organisées le 15 août, qui est considéré comme la date de l'ascension de la Vierge Marie au ciel. Les chrétiens qui assistent à ces rites, qui suscitent une grande attention, sont également considérés comme des pèlerins. La Maison de la Vierge Marie se trouve dans le quartier Selçuk d'Izmir et, après sa découverte, a été transformée en une église à plan en croix et à coupole. Dans son jardin, les visiteurs sont accueillis par une impressionnante statue de la Vierge et une grande piscine baptismale. Au centre de l'autel à l'intérieur de l'église se trouve sa statue moulée. Dans la section appelée "Chambre de Marie", à droite de l'autel, se trouve sa représentation par le peintre Ratislas Loukine. La maison peut être visitée en même temps que la fontaine sacrée adjacente (Kutsal Çeşme) et le mur historique des souhaits (Dilek Duvarı). L'eau potable qui coule de la fontaine est censée avoir des pouvoirs de guérison, et certains visiteurs remplissent des bouteilles avec cette eau. Le mur des souhaits est orné de serviettes et de papiers sur lesquels les visiteurs peuvent écrire des demandes et des prières. On pense que la Vierge Marie a vécu dans cette maison du mont Bülbül jusqu'à sa mort, à l'âge de 101 ans, et que Jean l'a enterrée quelque part sur la montagne, dans un lieu non divulgué.

Basilique Saint Jean -  © Turquie Tourisme
Basilique Saint Jean - © Turquie Tourisme

La grotte des Sept Dormants, mentionnée dans les documents islamiques et chrétiens, se trouve également dans cette région. La légende veut que sept jeunes chrétiens qui vivaient sous le règne de l'empereur romain Dèce aient refusé d'accomplir les rituels païens et d'offrir des sacrifices au temple. Face aux menaces de mort, les sept garçons se sont réfugiés dans cette grotte près d'Éphèse. 

Grotte des Sept Dormants -  © Turquie Tourisme
Grotte des Sept Dormants - © Turquie Tourisme
Sur ordre de l'empereur, un mur fut construit à l'entrée de la grotte et les sept amis, incapables de s'échapper, tombèrent dans un profond sommeil. Lorsqu'ils se réveillèrent 200 ans plus tard, ils apprirent que le christianisme était désormais la religion d'État et que Théodose II était l'empereur. On raconte qu'après la mort des sept jeunes, de grandes funérailles ont eu lieu et qu'une église a été érigée au-dessus de la grotte où ils ont été enterrés. Lors de fouilles dans la grotte des Sept Dormants, une église a été découverte, ainsi que de nombreuses tombes et inscriptions concernant les Sept Dormants, et il a été admis qu'il s'agissait de la grotte décrite dans les contes anciens. Un autre lieu incontournable de la région est la basilique Saint-Jean d'Éphèse. Elle a été construite par Justinien Ier au 6e siècle. Elle se dresse sur le site présumé de la sépulture de l'apôtre Jean.

La Turquie a beaucoup à offrir aux voyageurs chrétiens

Étant donné que des événements marquants de l'histoire du christianisme se sont produits sur ses terres anciennes, la Turquie d'aujourd'hui abrite certains des établissements sacrés les plus importants au monde, ainsi que des églises et des monuments de premier plan. Les structures et les lieux où se sont déroulés ces événements mystiques et ces jalons historiques importants du christianisme sont considérés comme des centres de pèlerinage. Parmi les autres voies de pèlerinage des chrétiens de Turquie figure l'église Saint-Pierre de Hatay, considérée comme la première cathédrale du monde. C'est ici que la communauté qui s'est définie comme "chrétienne" pour la première fois dans l'histoire a pratiqué son culte tandis que Saint Pierre était considéré comme le premier pape. L'église Saint-Nicolas de Demre, à Antalya, se trouve également sur les routes de pèlerinage. Nicholas, également connu sous le nom de "Père Noël", y a été évêque. La Cappadoce est ainsi parsemée de villes souterraines sculptées dans la roche où les premiers chrétiens se sont cachés pour fuir les persécutions de l'Empire romain. Il est possible d’y visiter l'église de Van Akdamar, érigée pour préserver un morceau de la croix sur laquelle Jésus a été crucifié. Ou encore la mosquée İznik Hagia Sophia, une ancienne église byzantine où se sont tenus les premier et septième conciles œcuméniques ainsi que les premier et deuxième conciles de Nicée.

Jeudi 22 Décembre 2022
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Dimanche 22 Janvier 2023 - 16:13 En hiver Montréal s'illumine et fait la fête !

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres