Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Thomas Lemaitre... incontesté de l'Apsman XTrem du lac d'Annecy



Ce week-end de Pentecôte, 1500 triathlètes de 20 nationalités et de tous les continents, étaient au rendez-vous à Saint-Jorioz pour participer à la 6ème édition de l’AlpsMan triathlon XXL .





Si tous les participants ont pu profiter de la météo estivale et du cadre enchanteur des bords du lac d’Annecy, chacun a pu exprimer ses talents et relever son défi sur l’un des 4 formats proposés.

Thomas Lemaitre - © C. Hudry
Thomas Lemaitre - © C. Hudry
L’épreuve phare de cette compétition, l'Alpsman Xtrem et son format Iron Man, se dispute sur un parcours qualifié de l'un des plus difficiles au monde avec ses 3,8 km de natation (départ au milieu du lac d'Annecy), 180 km de vélo (4000 m D+) et un marathon avec 17 km de montée sèche (1300 m D+),  pour atteindre le sommet du Semnoz, surplombant le Lac d’Annecy à 1700 m d’altitude.

Sur les 278 participants à cette épreuve HORS NORME, c’est l’expérimenté Thomas Lemaitre qui s'est imposé en 11h 06mn 23s après avoir pris la tête de la compétition dans les derniers kilomètres de la course à pied, la fameuse montée raide au Semnoz. Chez les femmes, la française Elodie Davy, tenante du titre, s'est envolée vers la victoire dès les premiers kilomètres de vélo et réalisant l'exploit de terminer à la 13ème place au scratch en 13h 18mn 59s.

Le déroulé de l'Alpsman Xtrem

Il est 5h30, au milieu du Lac d’Annecy, alors que les premières lueurs du jour pointent à l'horizon, la sirène du bateau Libellule brise le silence matinal pour lancer le défi hors norme de ce triathlon format Ironman : l’Alpsman Xtrem.

Au programme : une journée dantesque pour les participants tant la difficulté du parcours contraste avec la beauté de l’environnement, l’eau translucide du lac d’Annecy, les verts pâturages et au loin le Mont Blanc.
© C. Hudry
© C. Hudry

Vainqueur en 2019, absent en 2021 et victorieux cette année, Thomas Lemaitre est décidément le maître des lieux ! Sorti 21ème des eaux du lac après les 3,8km de natation, il a négocié avec brio la première transition lui permettant d'enfourcher son vélo en 6ème position. Après quelques coups de pédales, il se retrouve rapidement dans la roue du leader Gabin Mantulet, qu'il talonnera jusque dans les 15 derniers km de course à pied ! Habitué de ce format XXL et grand amateur des courses en montagne, Thomas a parfaitement maîtrisé les derniers km le menant à la victoire.
© C. Hudry
© C. Hudry

Aux avant-postes après la natation puis en tête jusqu'au tournant (km 25 course à pied), Gabin Mantulet a laissé échapper la victoire au pied du Semnoz, amoindri par quelques soucis de santé. Il termine donc 2ème, place qu'il avait déjà occupé en 2017 sur l'épreuve, à 16 minutes de la gagne.

En embuscade depuis la natation (4ème), Florian Luquet a su trouver un second souffle dans la montée finale pour décrocher la troisième place, gagnant une place par rapport à son classement de l'édition 2021.

Elodie Davy et Thomas Lemaitre - © Adrien Cordier
Elodie Davy et Thomas Lemaitre - © Adrien Cordier
Côté femmes, elles étaient 17 au départ. Parmi elles, Elodie Davy victorieuse en 2021 remettait son titre en jeu. Partie sur les mêmes bases que l’an dernier, elle sort de l’eau en 4ème position avec 7 minutes de retard sur ses adversaires. Puis elle prend la tête de la course femme dès les premiers kilomètres de vélo, place qu'elle ne quittera plus, s’offrant ainsi un doublé. La belge Emilie Lacourt s’empare de la 2ème place en 14h 51mn 43 devançant de 2 minutes seulement la française Marine Roucher qui complète le podium !

Les résultats

https://lvorganisation.com/alpsman2022/

https://lvorganisation.com/alpsman2022/#1_F4D48D
Dimanche 5 Juin 2022
Notez

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue | Livres