Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Bodrum Cup, l'incontournable régate


Cette régate existe depuis 1989. Sa vocation première était de pouvoir proposer aux nombreux chantiers navals Turc, installés pour un très grand nombre autour de la ville de Bodrum, de présenter et de tester leurs dernières créations de yachts et de les mettre en concurrence lors des différentes étapes de cette course unique dans toute la Turquie.
Son Président fondateur honoraire Erman Aras y participe depuis la première édition. En effet, lors de celle-ci, un dizaine de bateaux étaient au départ, mais cela a bien changé car depuis 1989, plus de 2000 bateaux y ont pris le départ.



Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché

Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché
La Bodrum Cup est l'une des rares régates au monde, où toute personne ayant un bateau, peut s'inscrire afin de vivre l'excitation et l'étonnante adrénaline de la course en mer. On y trouve aussi bien des Gulets, des Tirhandil, des Cruiser mais également des Mosaïques ainsi que des Catamarans. Ils sont tous les bienvenus au départ de la Bodrum Cup, quelque soit leurs formes et leurs longueurs. Des classes sont prévues pour chaque type de bateaux, ainsi la course reste équitable pour tous.

Plus de 29 nationalités étaient présentes lors de la dernière édition. Je me suis donc  lancé dans cette aventure maritime, non pas comme concurrent mais comme spectateur privilégié, certes puisque je me suis retrouvé sur un superbe « Gulet » de 29 mètres entièrement fait en bois et construit dans les chantiers de Bodrum.
 
J'ai pu ainsi vivre trois des étapes de la régate sous un ciel d'un bleu azur, et sur une mer égéenne toute aussi bleue.

Je suis donc monté avec l'équipage du Jasmin 2, pour la première étape au départ du port de Bodrum. Ce fut pour moi, une découverte complète de se type d'épreuve, les manœuvres, le gréement si particulier de ces bateaux en fond un spectacle unique. Il ne faut pas moins de 15 marins pour pouvoir tirer le meilleur parti de ces énormes voiliers.

Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché
Le départ de la course se fait au large du Château Saint Pierre, les 200 voiliers s'étalent ensuite sur la baie de Bodrum, dans une course de plusieurs miles jusqu'au port de Palmarina.

L'arrivée de chaque étape ne passe pas inaperçue, surtout quand des dizaines de yachts de plus de 20 mètres arrivent pour s'amarrer. La logistique de cette armada est toute aussi impressionnante que lors de la régate.

La soirée, avec le tableau du premier classement représente bien l'esprit de cette régate, festive et conviviale, les bateaux côte à côte, deviennent une excuse et une invite à de longues discutions sur l'étape du jour arrosé de Raki... les nuits sont courtes en Turquie.

 

Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché

Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché
La seconde étape pour moi fût la plus exceptionnelle, pendant les 13 miles nautiques, les cinq  bateaux de tête se sont livrés à une course, ou la moindre erreur de changement de bord ne pardonne pas. La navigation entre les îles et autour des rochers à fleur d'eau est spectaculaire, le frisson et l'adrénaline sont au rendez-vous.

Tous l'équipage ajuste au maximum les voiles, car chaque mile récupéré sur l'adversaire est une place de prise au classement.

Pourquoi la meilleure étape, car le mouillage des yachts pour la soirée, s'est fait dans le petit port de pêche du village de Gümüslük.

Certains des voiliers, ceux de plus de trente mètres, ont du s'amarrer en dehors du port, celui-ci n’ayant plus assez d'espace.
 
Ce village de pêcheur aux murs blanchis est un détour obligatoire si vous faites un voyage en Turquie, le lieu est apaisant. Au bord de la mer, vous trouverez de nombreuses tavernes, comme celle de l' « Aquarium » ou chez « Karafaki restaurant » qui vous serviront leurs pêches du jour, ainsi que de succulents mezzes, mais toujours accompagnés par un verre de Raki, n'oubliez pas de déguster les vins blanc turc, c'est l'accord parfait avec votre poisson.

© D. Marché
© D. Marché

Bodrum Cup - © D. Marché
Bodrum Cup - © D. Marché
Pour finir la soirée, des terrasses les pieds dans l'eau vous invite à prolonger la nuit, le Club Gümüslük fait parti des meilleurs, vous pouvez d'ailleurs boire un verre les pieds dans l'eau... En effet des tables sont installées sur le sable dans vingt centimètres d'eau, le moment est véritablement inoubliable… Il est temps de regagner la cabine de votre bateau car demain commence la dernière étape, et le départ se fait au petit matin.

La dernière étape de 13 miles nautiques, a fini la Bodrum Cup, par un duel de toute beauté. Les deux premiers bateaux du classement, se sont livrés à une course bord à bord, toutes voiles sorties avec au départ l'ouverture de leurs immenses spis, un grand moment de voile…

La soirée de remise des trophées, est à l'image de l’accueil des Turc, convivial et festive, je vous conseille cette régate, le déplacement et l'ambiance y  sont exceptionnels et n'oublions surtout pas que la prochaine Bodrum Cup fêtera sa vingtième année d'existence, gageons qu'au mois d'Octobre prochain, une course mémorable sera au rendez-vous...

Dominique Marché



 
Jeudi 21 Juin 2018
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 5 Juillet 2018 - 15:00 Le Valais, un été au sommet

Lundi 26 Mars 2018 - 15:18 Les Précarpartes, la Pologne mystérieuse