Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Dîner pour quatre mains, par le chef Sébastien Bontour


Pour ce nouveau dîner, le chef Sébastien Bontour, a proposé une nouvelle façon d'aborder un dîner à deux, celui de la Saint Valentin.


© D. Marché
© D. Marché

© D. Marché
© D. Marché
Sébastien Bontour, a en effet, élaboré son menu comme un partage, ce qui représente parfaitement l’esprit de cet événement, pour que chaque couple puisse partager les quatre parties du dîner…
Comme le dîner d’exception du mois précédent, le chef confirme bien son excellence culinaire. En effet, le choix exigent de ses produits, lui fourni la possibilité de travailler le minimalisme des plats en gardant une explosion gustative étonnante.
Dans son menu, on pouvait trouver : « le plaisir d’être deux » qui proposait, un pavé de Bar de ligne, en perles de citron Yuzu.
Il fût à la mesure de l’attente que j’en avais. La fraîcheur des produits étaient une nouvelle fois au rendez-vous, et la découverte du citron Yuzu fut pour moi une première, car recevoir les citrons fraîchement cueillies, en extraire les billes et sentir leurs douceurs, cela donnait juste envie de se mettre à table et de les déguster.

© D. Marché
© D. Marché
Une belle surprise attendait également les convives pour le dessert : cinq « pêché de gourmandises » étaient proposés aux partages. Les sensations passaient d’un cœur fondant aux framboises & mousse au chocolat blanc sur litchi et pétales de roses cristallisées, à un « tout chocolat », puis un autre cœur, (il en faut toujours deux à la Saint Valentin), au gingembre et citron confit, verrine fraise & champagne et pour finir une pomme d’amour en cerise & tomate cerise…
 

© D. Marché
© D. Marché

© D. Marché
© D. Marché
Le travail du chef fût une nouvelle fois exceptionnel, mais il faut souligner, qu’une cuisine, c’est également une brigade et celle de Sébastien Bontour est à mettre à l’honneur. Comme son adjoint Abdelhamid Choukhmani, qui le suit depuis près de 17 ans, de « la plage rouge » en passant par « l’hôtel El Sadii », son parcours est exemplaire, son contact auprès du chef lui a donné cette sensibilité de « cuisine fusion » mais également la gestion d’une brigade afin que chacun ait son rôle et ainsi sortir l’excellence.
Je comprends une nouvelle fois votre déception de n’avoir pu être présent, mais un nouveau dîner arrive tout aussi exceptionnel, le 9 mars prochain, date de la journée de la femme, avec Eugénie Guillermin, cheffe à l’Institut Paul Bocuse. Une soirée à ne pas manquer, car c’est la première cheffe à participer aux dîners d’exceptions, elle apportera ainsi sa vison et sa sensibilité aux fourneaux du Vichy Célestins…
Pour ce menu découverte, je vous livre deux secrets, le premier sera la « chair d’araignée d’Essaouira & son Caviar Osciètre » et « l’œuf Parfait & ses chips croustillante de magret »… le reste est à venir découvrir bien entendu.

© D. Marché
© D. Marché

© D. Marché
© D. Marché
Le petit plus lors de votre séjour au Vichy Célestins, est de partir à la découverte du village de Bouznika et de son port de pêche, vous pourrez ainsi vous faire plaisir en achetant des langoustes, des homards, et pourquoi ne pas proposer au chef Sébastien Bontour de vous préparer « votre pêche du jours »…

Il faut savoir qu’à partir du mois d’avril, Sébastien Bontour, proposera sa « Table du Chef », elle sera réservée pour des menus dégustation, encore une belle occasion de venir.

Vos séjours  « dîners d’exceptions » ne se ressembleront jamais, ils vous permettront de découvrir les plaisirs du Maroc autrement…


Bienvenu au Vichy Célestins !
 
 
 
Pour y aller :
De nombreuses compagnies desservent le Maroc, vous n’aurez que l’embarras du choix et des tarifs.

Pour se renseigner et y séjourner :

Dîners d’exceptions réservation : +212 529 041 111
www.vichy-celestins-spa-hotel.fr/nos-destination/casablanca-maroc


Dominique Marché

 
Vendredi 1 Mars 2019
Notez

Dans la même rubrique :
< >