Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

La route des volcans du Costa Rica


Le Costa Rica compte pas moins de 190 foyers volcaniques dont 5 volcans en activité (Arenal, Irazú, Poás, Rincón de la Vieja et Turrialba). La majorité se concentre dans la Vallée Centrale et au nord du pays, dans la région du Guanacaste.


Découvrons en plus sur ce surprenant pays de pleine nature et sa "Pura vida"
 

La jungle qui s’étend à leurs pieds cache des milliers d’espèces végétales, des oiseaux, des papillons, ainsi que diverses variétés d’animaux (singes capucins, paresseux, coatis…). Chaque volcan a ses propres particularités liées à son histoire, à la végétation environnante, à sa forme et ses cratères. Aujourd’hui, plusieurs volcans actifs sont étudiés et analysés par l’Observatoire Volcanologique et Sismologique du Costa Rica (OVSICORI), à des fins de prévention pour la sécurité des habitants et des touristes. La route des volcans costariciens constitue un itinéraire exceptionnel qui permet par la même occasion de visiter plusieurs Parcs Nationaux parmi les plus intéressants du pays.

​IRAZÚ : le plus haut


Irazú est un volcan actif sur les hauteurs de la vallée centrale, qui culmine à 3 432 mètres d’altitude, ce qui en fait non seulement le plus haut volcan du Costa Rica, mais aussi le plus étendu, avec ses 500 kilomètres carrés de superficie. Son cratère abrite un lac acide de couleur vert pomme, qui s'est légèrement évaporé en avril 2013 à la suite de la reprise de l'activité volcanique. Le volcan se trouve à l'intérieur du Parc National du Volcan Irazú, à environ trente kilomètres à l'ouest de la ville de Cartago.

​POÁS : le plus visité


A 2 708 mètres d’altitude, le volcan Poás est situé à 37 kilomètres au nord-ouest de la capitale costaricienne, San José, dans l’un des parcs les plus visités du Costa Rica. Son cratère principal contient un lac acide qui dégage régulièrement des vapeurs sulfurées toxiques. Il est possible d’y observer d’admirables paysages depuis différents endroits du parc et de profiter de ses nombreuses et belles randonnées. Aux environs du volcan, un sentier balisé mène à la lagune Botos, un ancien cratère aujourd’hui rempli d’eau bleu turquoise et entouré d’une végétation luxuriante.

​ARENAL : impressionnant et actif

Autre volcan incontournable, l’Arenal, avec sa forme conique parfaite, et qui a souvent la tête dans les nuages. Le volcan et son parc national se situent dans la vallée de San Carlos dans la province d’Alajuela. Le « Dieu du feu » s’élève à 1 100 mètres et il est aujourd’hui considéré comme le volcan le plus dangereux du Costa Rica. En effet, depuis sa dernière éruption en 1968, l’Arenal impose le respect. Entre coulées de laves et éruptions il est resté actif durant 4 décennies avant de se mettre en sommeil en décembre 2010. Son parc national est très apprécié des touristes à la recherche d’eaux thermales et de points stratégiques pour observer l’activité volcanique et la faune abondante de la forêt pluvieuse. Il compte également plusieurs sentiers dont un de deux kilomètres, très facile à parcourir avec les enfants et les adolescents, amenant vers un superbe point de vue sur le volcan.

​TENORIO et sa rivière bleue

Au Nord-Ouest du Costa Rica, dans la région de Guanacaste, le Tenorio et s’élève à 1900 mètres d’altitude. Ce volcan fait partie du Parc National Tenorio, réputé pour le Rio Céleste, sa splendide rivière aux couleurs vives où la légende dit que, quand « Dieu termina de peindre le ciel en bleu, il lava ses pinceaux dans le Rio Céleste ». Les randonnées offrent de beaux points de vue et se baigner dans les eaux de couleurs turquoise est une expérience extraordinaire. De bonnes chaussures de marche sont vivement conseillées pour parcourir le chemin boueux de 6 kilomètres, comptant de longues marches d’escaliers menant à une magnifique cascade bleu ciel.

​RINCÓN DE LA VIEJA : faune et flore exceptionnellles


A 24km de Libería, dans la région du Guanacaste, le Volcan Rincón de la Vieja est l’un des plus impressionnants du Costa Rica avec ses 9 centres éruptifs et ses 2 cratères. Le cône Santa Maria est le sommet le plus élevé, à 1916 mètres. Son parc national compte également de nombreuses rivières où il est possible de se baigner, dans des eaux à près de 40 degrés, ou encore y pratiquer des bains de boue volcanique tiède. Pour les passionnés de randonnées et d’activités en plein air, le parc permet de nombreuses ballades pour admirer quelques unes des 260 espèces d’oiseaux, la faune et une centaine d’espèces d’arbres.



 
Office du Tourisme : www.visitcostarica.com/fr
 
Réceptif Cactus Tour : http://cactustour.com/index.php?id=1

 
Mardi 5 Février 2019
Notez

Dans la même rubrique :
< >