Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

Finist’Air s'envole à la conquête de l'Ouest



L'homme d'affaire breton Charles Cabillic, vient de prendre les commandes de la compagnie Finist'Air qu'il compte bien développer pour accroître les dessertes vers l'Ouest et l'orienter vers un mode de transport décarbonné.



itw_charles_cabillic.mp3 ITW CHARLES CABILLIC.mp3  (6.42 Mo)


00.00 Le Groupe W3 en Bretagne et son PDG Charles Cabillic
01.49 Création d'Air Affaires en 2017
07.34 Finist'Air et orientation vers la transition écologique 
10.28 Vers des modes de transport décarbonnés
13.15 Relance de Finist'Air après le confinement
14.21 Partenariat avec Salün Holidays

La compagnie vient d’être rachetée par le groupe W3,  dirigé par l'homme d'affaire breton Charles Cabillic. Cette entité regroupe des sociétés du monde du digital comme l’accélérateur de startups breton West Web Valley, organisateur du West Web Festival, ou la plateforme d’entraide Allovoisins. Dans le secteur de l’aérien, W3 compte deux entités : Air Affaires, plateforme de mises en relation entre avions légers, pilotes et passagers, et par le rachat Finist’Air, compagnie aérienne bretonne à rayonnement régional, W3 entend ainsi renforcer sa filière aéronautique.

L’île d’Ouessant mieux desservie
 
Au terme d’un appel d’offres très disputé Finist’Air a obtenu en mars dernier le renouvellement de la délégation de service public pour la desserte d’Ouessant depuis Brest, une offre assurée également l’été. Les tarifs restent les mêmes pour les insulaires. Pour les passagers réguliers (semi insulaires, entreprises…), une carte d’abonné disponible au prix de 90€ par an offrira le droit à 30% de réduction sur chaque vol. Afin de faciliter les réservations, d’ici l’été le site internet de la compagnie permettra  les réservations en ligne avec paiement sécurisé et la génération de billets électroniques.
Les vols Brest <-> Ouessant reprendront le 2 juin.
Des masques, des gants et du gel seront mis à disposition des passagers. Des procédures spécifiques de désinfection ont bien entendu été mises en place.

Les réservations sont ouvertes au 02 98 84 64 87.

Ouverture de nouvelles lignes
 
Depuis plusieurs années, Charles Cabillic PDG de W3, a l’ambition de développer une compagnie bretonne pour desservir les territoires de l’ouest avec des avions de 9 places : « L’aviation légère est un formidable outil de désenclavement et de rayonnement pour la Bretagne. Elle permet le maintien des centres de décision en région et la desserte des îles. ». La compagnie Finist’Air devrait donc étendre son champ d’action depuis Brest vers les autres îles de la région et les îles anglo-normandes (Belle-Île, Ile d’Yeu, Jersey, Guernesey notamment). Un partenariat est en cours avec Salaün Holidays pour permettre aux Bretons de profiter de leurs îles à l’occasion de la période estivale. La création d’une ligne régulière Brest-Nantes est à l’étude. Elle pourrait voir le jour fin 2020.
 
D’autres villes bretonnes pourraient accueillir Finist’Air sur leur aérodrome mais les projets sont moins avancés à ce jour. Dans cette perspective, un nouvel avion de 9 passagers (Cessna Grand Caravan) est venu compléter la flotte début mai.

Être pionniers sur l’aviation neutre en carbone

Parallèlement, Finist’Air s’engage dans la voie de l’aviation neutre en carbone. « Nous pensons que l’aviation légère sera un laboratoire formidable de l’aviation du futur. Nos « petits avions » sont d’ores et déjà beaucoup moins impactants que les gros. Ils seront aussi les premiers à bénéficier de la transition vers l’hybride ou le 100% électrique. Fin mai, un premier Cessna Grand eCaravan entièrement électrique volera aux Etats Unis. » La compagnie suit toutes ces innovations de très près et souhaite être la première en France à faire voler un avion électrique en compagnie aérienne.

www.airaffaires.fr/
www.finistair.fr/

 

A propos de Finist’Air
 
Créée en 1981 à l'initiative du Conseil Général du Finistère sous forme de société d'économie mixte, la compagnie Finist’Air assure depuis une liaison aérienne sous obligation de service public entre Brest et Ouessant, en complément de la desserte maritime. Acquise en 2020 par le groupe W3, elle acquiert un nouvel avion pour augmenter le nombre de destinations régionales qu’elle dessert.

 
Jeudi 4 Juin 2020
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Jeudi 18 Juin 2020 - 11:51 La Tunisie prête pour un bel été !