Class Tourisme : Magazine de voyages et d'Art de vivre

L’Amérique Centrale sait faire un bon café



En Amérique Centrale, les conditions géographiques et climatiques sont particulièrement favorables à la culture de café. Le Honduras, le Guatemala, le Costa Rica et le Nicaragua sont les plus grands producteurs en Amérique Centrale. Ils produisent de nombreuses variétés de café dont la qualité est reconnue de tous les amateurs.



Originaire d’Ethiopie et connu au Yemen depuis le 12e siècle sous le nom de  K'hawah qui signifie « revigorant » en arabe, le café est l'une des boissons les plus appréciées au monde. Après sa diffusion en Europe par les marchands vénitiens au tout début du 17e siècle, il traverse bientôt l’Atlantique pour y être cultivé avec succès à Saint-Domingue (actuelle République Dominicaine) et à la Guadeloupe.

Crédit photo : Los Santos Café Diana Mendez Arias
Crédit photo : Los Santos Café Diana Mendez Arias
La plupart des pays d’Amérique centrale ont souvent hérité du surnom de « républiques bananières » mais la production de café y est tout aussi importante, sinon même plus importante et s’est développée de façon systématique tout au long du 19e siècle, avec l’arrivée du chemin de fer. Surnommé « l’Or Noir », il est aujourd’hui l’un des produits phares d’Amérique Centrale et constitue une large part des exportations de la région, générant une source de revenus importante pour les économies locales. En effet, l’Amérique Centrale concentre des conditions géographiques idéales à la culture du café : zones montagneuses, hauts plateaux, sols volcaniques et un climat tropical favorable au développement des caféiers. À ces spécificités s'ajoute un savoir-faire traditionnel : chaque pays met en œuvre des processus méticuleux afin de produire un café de qualité tant sur le plan des saveurs que sur celui des arômes.

Le Honduras, plus grand producteur de café de la région

Crédit photo : OT Honduras
Crédit photo : OT Honduras
Principal producteur de café en Amérique Centrale, le Honduras ne compte pas moins de 6 régions productrices. La plus connue est Copán où l'on produit un café exquis aux parfums fruités, cacaotés et caramélisés. Protégé par l’appellation « Honduras Western Coffees », il est réputé dans le monde entier. La région d'Opalaca, montagneuse et sauvage, produit un café aux arômes fruités de mûres et de raisins typiques de la région. Montecillos est la région du café fin et gourmet, aux senteurs d'agrumes. A Comayagua, on déguste un café exotique et acidulé, cultivé sur des sols humides. Paraíso, dont les températures élevées produisent un café plus doux et sucré, et Agalta avec son café aux notes cacaotées, sont les deux autres régions qui font du Honduras une terre de cafés haut de gamme et pour tous les goûts. Par ailleurs, le Honduras propose aux touristes de nombreux circuits de visites de plantations de café afin d'en apprendre davantage sur la culture et le processus de fabrication.

Guatemala, un café de haute altitude et de haut vol

Avec ses chaînes de montagnes et ses volcans en forme de cônes parfaits, ses sols fertiles et riches en nutriments et ses pluies intenses, le Guatemala réunit les conditions idéales pour produire un café de grande qualité. Le café guatémaltèque pousse à plus de 1500m d’altitude et est l’un des plus appréciés de la planète. Le pays accueille également le Musée du café, un lieu unique qui permet aux visiteurs de découvrir la plantation et la production du café mais aussi son histoire, tout en participant à une délicieuse dégustation des meilleures variétés du pays.

© OT Amérique Centrale
© OT Amérique Centrale

Costa Rica, la qualité avant la quantité

Alternant des périodes de fortes pluies et des saisons sèches, le climat du Costa Rica est lui aussi très propice à la culture du café. Le pays produit de nombreuses variétés 100% Arabica. Une partie de la production est cultivée dans les riches sols volcaniques, ce qui donne un grain de qualité supérieure et à faible acidité. Si le Costa Rica produit une quantité limitée de café par rapport à ses voisins, il assure l’excellence de ses grains pour un café très apprécié des palais les plus raffinés.

​Nicaragua, pays des volcans... et du café

Le Nicaragua est encore une terre aux paysages et aux tempéraments volcaniques qui, parmi ses principales attractions, compte également la culture savante du café. 

Crédit photo : OT Amérique Centrale
Crédit photo : OT Amérique Centrale
Le climat subtropical du pays, ses lacs et ses pluies constantes font de ses sols un milieu fertile et humide pour la culture des caféiers. Les grains obtenus sont particulièrement concentrés en caféine et se caractérisent par leur saveur florale et sucrée. Le Bourbon est le type de café le plus produit dans le pays. Les producteurs ajoutent aux grains des arômes tels que la vanille et le chocolat ou bien des saveurs de fruits tropicaux. Une autre de ses variétés les plus connues est le « Nicaragua Maragogype », dont les gros grains sont récoltés et traités de manière traditionnelle, ce qui lui procure un goût très acidulé. Amateurs de caféine, soyez les bienvenus en Amérique Centrale. 
 
Pour plus d’information sur les pays d’Amérique Centrale (le Belize, le Costa Rica, le Guatemala, le Honduras, le Nicaragua, le Panama, la République Dominicaine et le Salvador) dont les frontières sont ouvertes actuellement aux touristes :

www.visitcentroamerica.com 

 
Mercredi 2 Décembre 2020
Notez

Dans la même rubrique :
< >

Mercredi 8 Septembre 2021 - 08:45 Premier dîner par Jean Imbert au Plaza Athénée

France | Destinations | Hébergement | Art de vivre | Transport | Culture | Croisières | Sports-loisirs | Bons Plans | Bien-être | Mentions légales | Point de vue